1Bienvenue au Centre de méditation de l'Estrie situé à Sherbrooke2Rencontres de méditation à Sherbrooke3Introduction à la méditation4Pensées pour agir en Pleine Conscience5Lien6Joindre7
gauche méditation Sherbrooke Estrie

Pensées inspirantes

facebookAgir pour la paix

Que faisons-nous pour défendre et propager la paix dans le monde et autour de nous?

Le regard positif de Alice Herz Sommer

Voyez dans cette vidéo comment Alice Herz Sommer, une survivante de l'holocauste, témoigne de son attitude positive face à l'adversité. Un témoignage magnifique.

Indigné ! et après?

Après l'indignation viennent la réflexion et l'action. Il est temps pour le citoyen de prendre conscience qu'il détient le pouvoir de changer notre monde. Ce court-métrage vous invite à découvrir des "clés" qui vous ouvriront les portes de la vie alternative. A vous de jouer !

 

pavillon

Pensées amérindiennes

Ô terre, pour la force de mon coeur je te remercie.
Ô nuage, pour le sang de mon coeur je te remercie.
Ô feu, pour la lumière de mes yeux je te remercie.
Ô soleil, pour la vie que tu m'as donnée je te remercie. Chef Dan Georges.
- Il n'y a ni haut ni bas. C'est nous qui décidons où nous allons. Peut-être marchons-nous dans le ciel sans le savoir. pensée Anishnabé
- Le seul oeil qui voit clairement les lumières de la vie, c'est celui de ton coeur. Il ne te trompera jamais. pensée Anishnabé

 

Voici quelques pensées recueillies au fil du temps par les membres du Centre de méditation de l'Estrie. Puissent-elles vous inspirer.

Pour ajouter d'autres pensées, SVP faites les parvenir à la section "Nous joindre". Nous nous chargerons de les ajouter à la liste.

Pensées bouddhistes

- La seule façon d'apporter la paix au monde est d'apprendre soi-même à vivre en paix. Anonyme
- La bougie ne perd rien de sa lumière en la communiquant à une autre bougie. Proverbe japonais
- Traiter les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être. Goethe
- On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin. Goethe
- Il ne faut pas attendre d'être parfait pour commencer quelque chose de bien. Abbé Pierre
- On a demandé au Dalai Lama: "Qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ?" Il a répondu: " Les hommes... Parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, ensuite, ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte qu'ils finissent par non vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir. Et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu."
- Un sourire fait de toi le maître de toi-même. - Thich Nhat Hanh
- Observer n'est pas juger mais accepter. Et accepter, c'est permettre la transformation.
- Être aimé, c'est montrer sa faiblesse sans que l'autre s'en serve pour manifester sa force.
- La facilité est le plus court chemin entre l'homme et sa chute.
- L'ignorance est la cause de tous les maux.
- Et si la vie n'était qu'un rêve dont il faut s'éveiller.
- Il faut d'abord reconnaître et aimer ce que nous sommes pour respecter et aimer ce que les autres sont.
- Voir, comprendre et accepter sont les trois conditions du changement, la seule voie de notre croissance.
- Chaque pas que je fais, je le sens et je m'en réjouis.
- Le seul bonheur que tu trouves au sommet de la montagne est celui que tu apportes.
- Il est toujours troublant de voir que nous créons nos expériences négatives par nos attentes négatives.
- Dire merci fait du bien.
- Le bonheur qu'on transmet à autrui ne manque jamais d'honorer notre propre coeur.
- La maladie est une amie qui a quelque chose à nous dire.
- Lâcher prise n'est pas une action, mais un état d'être, d'acceptation, d'ouverture et de réception.
- Il est difficile de racheter ses erreurs. Pourquoi ne pas engendrer le bien plutôt que de regretter le mal que l'on a fait?
- Ce matin, je me sens comme si j'avais retrouvé un ami perdu qui marche sur le même sentier que moi et dont j'avais oublié l'existence.
- Aujourd'hui, un vent de liberté souffle sur ma vie, j'ai peine à me retenir de voler vers la mer tel un goéland.
bas